L’accord de piano : comment trouver un accordeur de piano sur Paris ?

Le piano est un instrument très complexe, qui comporte des milliers de pièces. Il est donc très difficile, voire totalement impossible, de faire ses révisions annuelles soi-même, au risque de l’endommager de façon irréversible parfois. Afin de pouvoir profiter au maximum de votre instrument, confiez plutôt l’entretien de votre piano à un accordeur professionnel : si vous demeurez en région parisienne et que vous n’en connaissez pas, rendez-vous sur le site Pianos-Daude.com qui pourra vous orienter vers un accordeur de piano à Paris aux compétences vérifiées.

En quoi consiste l’accordage d’un piano ?

Un piano de 88 touches comporte environ 240 cordes (2 à 3 par note) produisant chacune un son différent. L’émission de ces sons dépend de la tension de chacune des cordes à l’intérieur du piano. Lorsque les cordes sont détendues, le son produit n’est plus juste : on dit alors que le piano est désaccordé. Le métier de l’accordeur de piano consiste, entre autres, à retendre les cordes qui en ont besoin pour ajuster correctement la hauteur du son et redonner le tempérament musical d’origine à l’instrument. C’est une manipulation qui demande une audition hors du commun puisque l’accordeur ajuste les sons au 1/108 de ton alors que l’audition moyenne ne distingue que les 1/2 tons. Mais le travail de l’accordeur de piano ne s’arrête pas là. Celui-ci va aussi s’assurer que le reste de l’instrument est en bon état, et prévenir les pannes éventuelles. Il pourra également vous conseiller sur les bonnes pratiques à adopter (température, hygrométrie, etc.) pour préserver la tonalité et la justesse de votre piano.

À quelle cadence faut-il faire accorder son piano ?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre, car tous les pianos ne se désaccordent pas à la même vitesse. Cette fréquence dépend principalement de l’âge du piano et de la manière dont vous en jouez :

Si le piano est neuf, il a, normalement, été accordé avant de vous être livré, un travail qui a demandé 4 heures environ à l’accordeur. Il faut savoir qu’avant qu’il tienne correctement l’accord, un piano neuf doit être révisé au moins 2 fois par an durant ses 2/3 premières années.

Si le piano est vieux, il devra être accordé plus souvent, car les chevilles fixées dans le bois (qui assurent le maintien de la tension des cordes) bougent plus facilement. Dans ce cas-là, si vous désirez réellement garder cet instrument en bon état de marche, il peut être judicieux d’envisager une restauration du piano. Pour en savoir plus, vous pouvez demander conseil à l’atelier de la maison du piano Daudé dont vous trouverez les coordonnées sur son site.

Si le piano est utilisé environ 1 heure par jour, un accord par an est amplement suffisant. En règle générale, plus un piano est utilisé, plus il doit être accordé souvent. Les grands concertistes qui travaillent toute la journée sur leur instrument le font accorder plusieurs fois par semaine. Vous pouvez d’ailleurs avoir besoin, plus ponctuellement, d’accordages spéciaux pour votre piano ou d’un accordage avant un concert.

Bon à savoir : dès que vous entendez qu’une note n’est pas juste sur votre piano, il faut prendre rapidement rendez-vous avec un accordeur, sinon votre oreille s’habituera à cette sonorité disharmonieuse !

À qui peut-on se fier pour faire accorder un piano à Paris ?

Les annonces d’accordeur de piano à Paris sont tellement nombreuses qu’il est difficile de s’y retrouver. Pour éviter de tomber sur un accordeur qui ne fera pas l’affaire, vous pouvez vous adresser les yeux fermés à la maison du piano Daudé, dont le sérieux irréprochable est reconnu depuis 1924. Elle possède 2 boutiques en région parisienne : l’une dans le 17e arrondissement (au 75 bis avenue de Wagram) et l’autre à Saint-Germain-en-Laye (11 rue du Vieil Abreuvoir), qui travaillent avec les meilleurs accordeurs de la place.