Les astuces pour peindre le plafond sans traces

Repeindre le plafond peut s’avérer compliqué en fonction de la hauteur, de la taille ou de la matière de la surface en question, surtout pour les débutants. De plus, si vous n’appliquez pas la bonne technique, des traits ou des traces apparaissent une fois que la peinture sèche. Ces conseils pourront vous être utiles.

Appliquez suffisamment de peinture

Une peinture ratée est souvent due à une couche trop fine qui ne recouvre pas de manière optimale la surface à peindre. Afin d’y remédier, utilisez la quantité de peinture recommandée pour chaque mètre carré. Cela devrait être indiqué sur l’étiquette de la boîte à peinture. En moyenne, 1 litre de peinture devrait recouvrir une surface de 9 mètres. Économiser en diminuant la quantité à peindre n’est pas une bonne idée si vous souhaitez obtenir un résultat satisfaisant.

Appuyez délicatement sur le rouleau de peinture

Vous remarquez des traces et des traits sur la peinture de votre plafond parce que vous avez peut-être appuyé trop fort sur le rouleau de peinture. En effet, en agissant ainsi, la couche s’affine et vous vous retrouvez à nouveau à peindre plus de mètres carrés par litre. Par ailleurs, la couche fine sèche très vite et vous ne pourrez pas peindre frais sur frais, d’où les traces. Le résultat laisse à désirer et bien sûr, votre peinture ne tiendra pas longtemps. 

Appliquez une couche de fond

Pour bien réussir la peinture de votre plafond, n’oubliez surtout pas d’appliquer une couche de fond. Celle-ci est la clé principale de la réussite d’une peinture. Elle s’applique en premier en veillant à bien recouvrir toute la surface. Son rôle est d’éviter que la couche de finition ne soit absorbée. Elle garantit ainsi un résultat final parfait. D’ailleurs, si vous voulez obtenir une finition mate, vous devrez choisir une peinture de finition mate, mais aussi une couche de fond mate.