Comment repeindre un mur : préparation, matériel et astuces

Avez-vous envie de donner un coup de fraîcheur à votre mur terne et écaillé ? Un coup de peinture suffira pour retrouver l’éclat et le charme de vos pièces. Mais, peindre ne s’improvise pas. Pour réussir à atteindre le résultat estompé, vous devrez adopter une technique infaillible et vous équiper de bons matériels. Trouvez également des astuces utiles pour réussir à peindre votre mur de manière impeccable.

Les matériels nécessaires pour repeindre un mur

Avant de faire quoi que ce soit, commencez par rassembler les matériels nécessaires à la réalisation de votre projet de peinture. Vous aurez besoin d’une bâche pour couvrir votre sol et vos meubles. Il vous faut également un ruban adhésif afin de mieux protéger les surfaces à ne pas peindre. Pour assurer la préparation de la surface à peindre, munissez-vous d’une brosse servant à frotter les taches qui s’incrustent. Utilisez également une lessive, une éponge végétale, de l’eau claire, un chiffon et un seau. Si le mur nécessite un ponçage à cause de son état trop abîmé, équipez-vous d’un papier abrasif, spatule, couteau, d’un enduit de rebouchage et d’un enduit de lissage. Quant à l’application de la peinture, un bac, et un seau à peinture, des pinceaux et des rouleaux avec manche vous seront utiles.

Bien préparer la surface à repeindre pour un résultat impeccable

Il faut signaler que la peinture doit être appliquée sur un support plat, propre et sec pour obtenir un résultat irréprochable. Vous devrez donc passer plus de temps à la préparation de la surface à peindre. Commencez par enlever la poussière et les saletés à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur. Puis, nettoyez bien le support avec une brosse et de l’eau savonnée pour travailler sur une surface nickel. C’est nécessaire pour assurer la bonne adhésion de la peinture sur le support et pour faire ressortir la couleur et l’effet de votre peinture. Si le mur s’écaille ou présente quelques imperfections comme les trous, il va falloir enlever ces écaillements et reboucher ces trous avec un enduit. Dès que vous aurez terminé ces étapes de dépoussiérage, de nettoyage et de réparation, attendez quelques heures pour que le mur soit bien sec avant de commencer à peindre.

Quelques astuces pour bien appliquer la peinture

Avant d’entamer l’application de la peinture, pensez d’abord à passer votre pinceau ou votre rouleau sous l’eau tiède pour vous débarrasser des poils en suspension. Il est d’ailleurs possible de les aspirer avec un aspirateur. Réglez bien également le dosage de votre peinture afin d’éviter la coulure et la trace sur les murs ainsi que les projections dans toute la pièce, lors de l’application. Il ne faut pas appliquer une bonne quantité de peinture avec le rouleau. Mais, vous ne devrez pas non plus mettre peu de peinture sur votre rouleau au risque de faire apparaître des traces trop visibles. Pour un parfait équilibre, essorez bien le rouleau de peinture à l’aide d’une grille du bac à peinture.

Commencez par peindre les endroits difficiles à accéder et appliquez la première couche, du haut vers le bas. Quand la première couche sèche, attaquez-vous à la deuxième couche pour effacer les imperfections et pour parfaire votre travail afin d’obtenir une surface uniforme. Pour terminer, nettoyez vos matériels et enlevez le ruban adhésif avant le séchage de la peinture.